A- A A+
Menu

juillet 2021

 

Tresses Ensemble

La phase la plus aigüe de la crise sanitaire semble derrière nous et nous allons enfin pouvoir retrouver des activités un peu plus normales. 
Les adjoints et conseillers délégués ont beaucoup accompagné les Tressois pendant ces mois difficiles et continuent de travailler dans le sens de l’intérêt général. 
Dans le centre bourg le Tress’bar a changé de propriétaire. Nous souhaitons la bienvenue à Julien Blaise et saluons la nouvelle formule tapas - cocktail – diffusion de compétitions sportives, qui vient avec bonheur compléter le bar et l’offre de restauration. Et nous remercions Thierry Gautier pour son investissement et son enthousiasme chaleureux tout au long de ces années. Souhaitons-lui plein succès dans ses nouvelles activités. 
Sur la plaine des sports les haies viennent d’être retaillées et le débroussaillage agrandit l’espace disponible pour les joueurs.
Dans hall de la mairie de nouvelles solutions de recyclage sont proposées. C’est ainsi que nous offrons une deuxième vie aux masques anti Covid et, prochainement, aux vieux téléphones portables.
La place du marronnier a accueilli la première exposition de dessins d’enfants dans le cadre de la manifestation « réveille ta créativité » mise en place par la commission extra-municipale animation qui regroupe des élus et des non élus.
La salle des sports brille de mille feux depuis la réfection de l’éclairage votée récemment, avec les seules voix des élus de la majorité.
Pendant ce temps la minorité contestait encore les élections en justice. Après le tribunal administratif de Bordeaux, par un arrêt du 9 juin 2021 le Conseil d’Etat, plus haute juridiction, vient de valider définitivement l’élection municipale de Tresses. Le jugement, anonymisé, est disponible dans son intégralité sur le site du Conseil d’Etat : ariane web.
Cela devient hélas une habitude pour la minorité de contester en justice les résultats des élections. 
Comme il y a six ans et comme l’an dernier le juge a balayé ses prétentions :
- Avec un score de 61,8 % Tresses ensemble a remporté une victoire incontestable.
- Le taux de participation de 56,5% place Tresses 11 points au-dessus de la moyenne nationale et légitime parfaitement les élections municipales
- La sincérité du scrutin a été parfaitement respectée 
- Rien de ce que nous avons dit et écrit pendant la campagne n’est contraire à la loi ou à la vérité des faits. Au cours des 6 dernières années nous avons en revanche dénoncé, preuves à l’appui, près de 140 mensonges proférés par la minorité.
- Aucune infraction aux règles de droit n’a été constatée durant la campagne électorale, la minorité ayant eu tout loisir de répondre à tous les arguments avancés.
- Tresses ensemble s’est borné à exposer des faits ; laissant chacun libre de les interpréter et de se forger une opinion personnelle.
Il y a un temps pour tout. Les élections sont définitivement derrière nous ; il est temps que chacun concentre son énergie dans la défense de l’intérêt du village et de ses habitants.
Les élus de «Tresses Ensemble»
https://www.facebook.com/tresses.ensemble.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Nouvel Elan Tressois

Le Conseil d’État n’a pas suivi notre requête d’annulation des élections municipales, pas plus que le Tribunal Administratif. Les élections municipales de Tresses n’ont donc pas été annulées.
 
Pourquoi avions-nous déposé un recours contre le résultat des élections municipales ?
 
Non pas parce que nous n’acceptions pas le vote des Tressois qui se sont déplacés pour aller voter (comme cela a été dit et écrit), mais parce que Tresses Ensemble n’a pas été honnête lors de cette campagne.
 
Pour nous une campagne électorale doit être une confrontation d’idées et de propositions pour la gestion de la commune pour les 6 années de la mandature.
Pour cela, nous avons basé notre campagne uniquement sur nos propositions en grande partie travaillées avec les Tressois qui sont venus à nos réunions publiques ou que nous avons rencontrés lors de nos sessions de porte-à-porte et de discussions à bâtons rompus.
 
Nous n’avons jamais attaqué les membres de Tresses Ensemble sur leur vie privée ou leurs intérêts personnels
 
Or, le dernier document de campagne de Tresses Ensemble, distribué 5 jours avant la date du scrutin se termine par une succession de contrevérités et de calomnies, à la limite de la diffamation. Tous ces mensonges avaient pour but de discréditer les candidats du Nouvel Élan Tressois afin de détourner les électeurs d’un vote en notre faveur. Tresses Ensemble ayant eu très peur en 2014 lors des élections municipales précédentes (l’écart était de seulement 83 voix), ils ont utilisé tous les arguments, même mensongers, pour vous convaincre que nous n’étions candidats que pour nos intérêts personnels !
 
Force est de constater que cela a fonctionné. L’écart de voix en 2020 était beaucoup plus important (484 voix).
Nous considérons qu’il est déloyal de gagner des élections en mentant de manière éhontée aux électeurs et de surcroît quand ces mensonges sont dirigés contre les adversaires. Par ailleurs, nous estimons que le débat doit se porter sur les idées et les propositions et non pas sur des affaires personnelles.
 
Voilà les raisons qui nous ont conduit à déposer un recours contre les élections municipales de Tresses. Mais la justice administrative ne condamne pas les mensonges. Christian Soubie écrit « rien de ce que nous avons dit et écrit pendant la campagne n’est contraire à la loi », mais à aucun moment il n’a osé écrire que ce n’était pas des mensonges. Belle justification politique du mensonge ! C’est pourtant tout ce que les Français ne veulent plus. 
 
Nous avions décidé de ne pas rentrer dans ce jeu malsain pendant la campagne. Pourtant, nous aurions pu… avec de vrais arguments et non des mensonges. 
 
Lors du premier conseil municipal le 25 mai 2020, jour de l’élection du maire, nous avons distribué un dossier aux élus avec des copies des documents officiels qui prouvaient que de nombreuses informations contenues dans le document électoral de Tresses Ensemble étaient fausses. La quasi-totalité des nouveaux élus de Tresses Ensemble semblaient ne pas avoir connaissance de ces informations et croyaient aux mensonges répandus. Devons-nous en déduire que ces documents n’ont été écrits que par un cercle très restreint de personnes et que les autres membres du conseil n’avaient pas les éléments pour juger de la véracité des informations ?
 
Il est surprenant aujourd’hui que le groupe Tresses Ensemble dans sa dernière lettre continue de s’enferrer dans les mêmes allégations, n’hésitant pas à en ajouter de nouvelles. Que devons-nous penser de ces nouveaux élus ? Devons-nous les associer à ces impostures répétées ou devons-nous considérer qu’ils subissent et suivent sans avoir leur mot à dire ?
 
Les élus du Nouvel Élan Tressois
 
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
14
15
17
18
21
22
23
24
25
26
28
29
30
31

Le site du Reflet

sallelereflet2

Le blog de la médiathèque

boutonblog

logo tresses

Mairie de Tresses

Avenue des écoles

BP 67

33370 Tresses

05.57.34.13.27

05.57.34.54.26 (fax)

Horaires d'ouverture

Lundi          8h30-12h - 14h-17h30

Mardi                               14h-17h30

Mercredi    8h30-12h - 14h-17h30

Jeudi           8h30-12h - 14h-17h30

Vendredi    8h30-12h - 14h-17h30

Samedi      8h30-12h

Rejoignez-nous

sur Facebook

Contactez nous

sur mairie@tresses.org

 

nuit etoilée territoirebiosport pour tous  

© 2017 TRESSES | Plan du site |Mentions légales

Haut de page